Transformer ses congés annuels en expérience passionnante et constructive

Mali2006CrAmelieBinetteBanner

Congé solidaireMC est une initiative qui encourage l’engagement volontaire des employé-e-s dans les pays en développement. Les employeurs investissent dans le développement de leurs ressources humaines et démontrent leur implication en tant qu’organisation soucieuse de leur responsabilité sociale. Elle permet aux employé-e-s des compagnies et des organisations partenaires de profiter de l’opportunité de convertir une partie de leurs vacances annuelles en une affectation volontaire de 3 à 4 semaines dans un pays en développement. Congé solidaire permet notamment aux volontaires de mettre à profit leurs connaissances et compétences dans un projet de développement international, avec le soutien de professionnels dans le pays hôte.

Découvrez les blogues de nos volontaires Congé solidaireMC:

blogs

Pourquoi participer

Tout le monde y gagne !

  • Les employeurs investissent dans le développement de leurs ressources humaines, renforçant ainsi leur compétitivité dans un contexte où la main-d’œuvre canadienne est en constante évolution.
  • Ils valorisent l’engagement solidaire de leurs employé-e-s qui concrétisent un rêve en devenant volontaires dans un pays en développement. Ils démontrent ainsi leur leadership en matière de responsabilité sociale corporative, tant au niveau international que local. En retour, la reconnaissance du grand public et la fierté des employé-e-s à l’égard de leur employeur en sont accrues.
  • Les employé-e-s élargissent leurs horizons personnel et professionnel et acquièrent une meilleure compréhension de nos sociétés et marchés mondialisés.
  • Tous les deux apportent des résultats rapides et concrets à un projet précis de développement.
  • Les organisations partenaires des pays en développement acquièrent de nouvelles compétences et des outils de travail adaptés.

Abbott Canada est fier d'être partenaire du Congé solidaire depuis 2005. En offrant cette opportunité unique de volontariat international à ses employés, Abbott démontre ses valeurs d'entreprise socialement responsable. Les employés participants ont retiré d'immenses bénéfices en terme de croissance personnelle et ont partagé leurs expériences dans des assemblées de l'entreprise où ils ont été chaudement applaudis. En 2006, 2007 et 2008, Abbott Canada a compté parmi les "50 Meilleurs employeurs au Canada" selon le Report on Business du Globe and Mail. Dans nos sondages internes, notre participation au Congé solidaire a été notée comme action significative dans la reconnaissance des employés de l'engagement d'Abbott dans la communauté locale et internationale.
Laurence L. Dotto
Directrice, Relations Gouvernementales et Affaires Exterieures, Abbott Canada

Rôles et responsabilités

L'employé-e

  • Fournit ses services bénévolement en tant que volontaire international.
  • Travaille dans un pays étranger à titre de volontaire pendant trois à quatre semaines.
  • Participe à une formation pré-départ de deux jours.
  • Partage ses connaissances et compétences avec un partenaire local pendant son mandat.
  • Communique son expérience du programme Congé solidaireMC à ses col­lègues grâce à des présentations, des articles publiés dans le bulletin interne, etc.

L'employeur

  • Parraine son employé-e et lui permet de partager son expérience du Congé solidaireMC en milieu de travail.
  • Facilite le processus de sélection des volontaires.
  • Permet aux employé-e-s de partager avec leurs collègues, avant et après l’exécution de leur mandat, leur expérience du pro­gramme Congé solidaireMC.
  • Donne une contribution qui couvre une partie des coûts des affectations des employé-es.

Uniterra

  • Guide le processus de sélection des volontaires.
  • Assure la formation pré-départ, les coûts d'assurances, de transport aérien et de logement dans le pays hôte.
  • Coordonne le transport local et la logistique et facilite l’intégration du volontaire dans l’équipe de travail du partenaire local.
  • Veille au bien-être et à la sécurité des volontaires.
  • Facilite l’intégration du volontaire dans l’équipe de travail du partenaire local.
  • Assiste les volontaires du programme dans leurs activités de communication; avec l’approbation de l’employeur.

Comment participer

Employeur intéressé à devenir partenaire ?

 

Contactez-nous pour en savoir plus sur la façon d’offrir un Congé solidaireMC à vos employé-e-s et de devenir un partenaire Congé solidaireMC : infoCS@ceci.ca.

Employée ou employé intéressé à participer ?


Si vous voulez prendre un Congé solidaireMC et participer en tant que volontaire, vous devez d’abord vous assurer que votre employeur devienne un partenaire du programme.

Demandez à une personne ressource de votre organisation de se mettre en contact avec nous à l’adresse suivante, afin d’explorer une participation éventuelle avec Congé solidaireMC : infoCS@ceci.ca.

FAQ

1) Qu’est-ce que Congé solidaire?

Congé solidaire (CS) est un programme qui offre de merveilleuses occasions de développement personnel et professionnel aux employé-e-s de partenaires canadiens et un solide soutien aux organismes partenaires dans des pays en développement. Le programme permet à des employé-e-s d’organismes et entreprises canadiens partenaires d’utiliser leurs vacances pour faire un mandat volontaire de deux à quatre semaines dans un pays en développement. CS est un programme géré conjointement par le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et est financé en partie par l’Agence canadienne de développement international (ACDI).

2) Que font les volontaires Congé solidaire?

Les volontaires Congé solidaire font du renforcement des capacités. Cela signifie qu’ils forment leurs homologues dans leur domaine d’expertise. Les volontaires n’agissent pas à titre d’employés, mais plutôt comme conseillers afin de renforcer les capacités de leur organisme d’accueil dans un domaine particulier.

3) Les époux/épouses peuvent-ils/elles participer?

Non.

4) Quelles sont les conditions de logement?

Le logement correspond aux normes locales. Il sera propre, mais simple.

5) Puis-je faire des escales à l’aller ou au retour?

Non. L’Agence canadienne pour le développement international (ACDI) qui finance le Programme Uniterra ne permet pas aux volontaires de prolonger leur séjour dans le pays hôte après la fin de leur mandat. En raison de questions touchant à la sécurité et à la responsabilité légale, les volontaires ne peuvent pas effectuer des changements à leur itinéraire et ce, même si le volontaire s’engage à couvrir les frais pour effectuer le changement du billet d’avion. Uniterra se charge de l’achat de votre billet et ne programmera pas d’escale ni de prolongement.
Nous ne ferons aucune exception à cette règle.

6) Quelles sont les qualités recherchées chez les volontaires Congé solidaire?

Essentiellement, la souplesse, la capacité d’adaptation et l’entregent. Les volontaires doivent bien sûr avoir les compétences professionnelles correspondant à leur poste, mais les qualités personnelles et l’expérience pertinente sont également très importantes.

7) À quoi les participants s’engagent-ils?

Essentiellement, les volontaires s’engagement à donner de leur temps et d’eux-mêmes! Avant le départ, ils doivent participer à une orientation de deux jours. Pendant leur mandat à l’étranger, ils partagent leurs compétences et connaissances dans le cadre d’un projet particulier au sein d’un organisme d’accueil. Après le retour au Canada, les volontaires créent leurs propres activités d’engagement du public afin de sensibiliser la population canadienne à l’importance de la coopération internationale. Les volontaires participent également à des bilans-retour.

8) Dois-je couvrir certains frais?

Non, dans la grande majorité des cas, vous n’avez rien à payer car votre employeur a accepté de couvrir une partie des frais et Uniterra défrayera le reste. Entre autres, ces frais inclus : orientation pré-départ, vaccins, visas, billets d’avion, logement, repas et transport local requis pour le travail.

9) En cas d’accident ou de maladie pendant mon séjour à l’étranger, suis-je assuré-e?

Oui. Congé solidaire offre à tous ses volontaires une police d’assurance qui comprend l’hospitalisation et l’évacuation d’urgence, ainsi que le remboursement des médicaments et des vaccins.

10) Congé solidaire a-t-il une politique d’évacuation en cas de problèmes sociaux ou environnementaux graves dans le pays d’accueil?

Oui. Nous avons un bureau dans chacun des pays dans lesquels nous travaillons. Les représentants Congé solidaire dans le pays d'accueil veillent à la sécurité des volontaires et doivent les aider en cas de problèmes sociaux, médicaux ou environnementaux graves dans le pays d’accueil.

Postes en recrutement

Les postes en recrutement ont été développés par nos partenaires outremer et s’inscrivent dans le cadre d’un plan de développement et de renforcement des capacités. Toutefois, ces postes ne représentent qu’une faible proportion des expertises recherchées pouvant être bénéfiques pour nos partenaires. Si aucun poste en recrutement ne semble requérir votre expertise, ne vous découragez pas! Nous vous incitons à tout de même poser votre candidature durant la période de recrutement de votre employeur. Sur votre formulaire de candidature, veuillez nous faire part de vos compétences professionnelles dont pourraient bénéficier nos partenaires outremer. Si vous êtes sélectionné-e-s pour une entrevue, votre chargé de programme Congé solidaire vous fournira de plus amples informations à propos de postes potentiels nécessitant votre expertise.

Congé solidaireMC est à la recherche de volontaires pour les postes suivants :

1) consultez la liste des postes en recrutement prioritaire

2) consulter la liste des autres expertises recherchées par pays (Veuillez prendre note que l’équipe Congé solidaire tentera en premier lieu de combler les postes en recrutement prioritaire)

¿Habla Español? Parlez-vous français?

Chaque année, nous avons une pénurie de candidat-e-s pour combler nos postes dans les pays qui nécessitent des compétences linguistiques en français (Mali, Burkina Faso, Sénégal, Guinée) et en espagnol (Bolivie, Pérou, Guatemala). Donc, si vous parlez l’un de ces langues à un niveau intermédiaire à avancé, vous êtes encouragé-e-s à postuler afin de mettre à profit vos compétences en langue seconde. Si aucun poste en recrutement ne semble requérir votre expertise en Amérique Latine ou en Afrique de l’Ouest, sur votre formulaire de candidature, veuillez nous faire part de vos compétences professionnelles dont pourraient bénéficier nos partenaires.

Le blogue
UNITERRA

16 octobre 2014
Série de colloques Uniterra
12 septembre 2014
Mettez à profit vos compétences et influencez le cours des choses avec Uniterra
4 septembre 2014
Recrutement QSF
23 juin 2014
Invitation à Toronto, vendredi 27 !

UNITERRA
sur Facebook